EASTER CUP 2018 : Trois joueurs à suivre de près - Press-Sport | N°1 des sites d'actualités sportives au Cameroun.

Breaking

mercredi 11 avril 2018

EASTER CUP 2018 : Trois joueurs à suivre de près


Nkeng Fomakwang, Franck Bille, Pehuie Léonel sont trois jeunes à suivre de près à l'occasion de la 4e édition du tournoi Easter cup 2018 dont le coup d'envoi a été donné ce mardi à Douala. A en juger par leurs première performances.
 
Nkeng Fomakwang  (Attaquant EFBC): « C’est le fruit du travail »

On l’avait laissé sur une note positive l’année dernière, on le retrouve cette année. C’est un Nkeng Fomakwang tout feu tout flamme qui participe à la 4e édition du tournoi Easter cup dont le coup a été donné ce Mardi. Meilleur buteur de l’édition dernière, le jeune pensionnaire de l’EFBC a fait parler la poudre en contribuant largement à la victoire des siens hier (7-0) face à la modeste équipe de Njalla Quan.  Très à l’aise tant sur le plan tactique que technique, il a régalé les nombreux observateurs qui ont effectué le déplacement de l’EFBC. Outre son doublé, il a s'est mué en passeur décisif, permettant à Billé d’inscrire son premier but. « C’est une satisfaction, c'est le fruit du travail, c’est l’aboutissement de ce que je fais régulièrement aux entrainements. Nous ambitionnons de remporter ce tournoi car, nous sommes restes sur notre faim après l’avoir perdu l’année dernière face à Union.»

Franck Bille (Attaquant EFBC) : « J’ai une lourde responsabilité »

Lui aussi auteur d’un doublé, Franck Bille est aussi l'un des atouts de l'équipe de l'EFBC. Positionné à la pointe d’attaque, le jeune pensionnaire de l’EFBC se sent investi d’une lourde mission, celle de battre un record jamais fait par les différentes générations qui ont fait leur classe à l’EFBC. Sa puissance et son intelligence de jeu font de lui un sérieux prétendant pour le titre de meilleur buteur pour cette 4e édition. « C’est vrai que mon sentiment est celui d’un joueur heureux mais j’ai une lourde responsabilité dans cette attaque surtout avec le numéro 9 qu’on m’a confié. Tous les jeunes qui sont passés par ici et qui ont arboré ce dossard ont été à la hauteur. C’est donc à mon tour de faire mes preuves. Je dois devoir exploiter chaque occasion pour mettre mon équipe en confiance. La bataille au classement de buteur sera certainement rude avec mon coéquipier Nkeng car, il a déjà fait ses preuves en terminant meilleur buteur de la dernière édition. C’est aussi mon tour cette année de lui ravir la vedette. L’édition de cette année est un nouveau défi. Nous sommes en passe de réaliser ce qu’aucune génération de l’EFBC n’a jamais fait à savoir remporter trois tournois de suite, notamment le tournoi Géremi Njitap, celui de Limbe et celui-ci. Donc vous comprenez qu’on est vraiment motivés à l’idée de réaliser cet exploit.»

Pehuie Léonel (Milieu Bamboutos) : « Nous sommes revenus avec l'ambition de faire mieux »

L’expérience acquise l’année dernière a vraiment été d’un grand enseignement pour Pehuie Léonel qui a démontré hier qu’il a gagné en maturité. Si Bamboutos a fait une belle entame en s’imposant 3-0 face à APEJES, c’est en partie grâce à lui. Buteur et passeur décisif, Léonel, 16 ans, est un élément à suivre de très près dans ce tournoi. « Je me sens très à l’aise, je suis fier pour notre belle prestation. L’année dernière, nous étions à notre première participation et nous sommes sortis aux demi-finales et on a terminé 4e. On a donc essayé de travailler sur nos manquements et nous sommes revenus avec une ambition de faire mieux, voir remporter le tournoi.

Par Sylvain KWAMBI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.