Patrick Ngoula : "Tout ce que Dieu fait est bon" - Press-Sport | N°1 des sites d'actualités sportives au Cameroun.

Breaking

mardi 17 avril 2018

Patrick Ngoula : "Tout ce que Dieu fait est bon"


Il fait partie de ces anciens professionnels qui ont le courage de revenir se relancer au pays lorsque ça ne va pas à l'étranger. Brillant sous les couleurs du club slovaque Kosiçe, Patrick Ngoula a été contrait de faire demi-tour au Cameroun pour prendre un nouvel élan après la faillite de son ancien club. Sur la kyrielle de propositions qu'il avait sur la table, le robuste défenseur central de 25 ans a jeté son dévolu sur les Astres de Douala. Un choix sur lequel il est revenu dans un entretien qu'il nous a accordé. 

Faut-il appeler Patrick Ngoula, le sauveur des Astres cet après-midi ? 
 Non ! Je ne suis pas le sauveur des Astres. C'est le but de toute l'équipe. J'ai juste fini le travail que mes coéquipiers ont commencé.

Ce but vous a certainement fait du bien parce que vous avez débuté sur le banc, n'est-ce pas ? 
C'est vrai que j'étais très mécontent sur le banc. Mais c'est le choix du coach, je le respecte. J'attendais juste mon moment pour entrer et aider mes coéquipiers à faire un bon résultat. Le coach m'a fait entrer et j'ai fait ce qu'il attendait de moi, je crois.

Félicitations pour votre but ! 
Merci. Je remercie aussi le seigneur de m'avoir permis de marquer ce but qui nous a donné la victoire.

Reparlons de votre retour au Cameroun. Que s'est-il passé en Slovaquie ? 
Je suis allé en Europe dans l'optique de faire une carrière meilleure mais les choses ne se sont pas passées comme je l'aurais souhaité. Nous sommes sortis champions mais l'équipe a eu des problèmes financiers au point d'être dissoute. J'ai pris ça comme la volonté de Dieu et j'ai décidé de rentrer au pays pour me relancer.

Lorsque vous êtes revenus, plusieurs grands clubs vous ont sollicité mais vous avez opté pour les Astres. Comment comprendre votre choix ? 
J'ai choisi Astres parce que j'aime la stabilité. Avant mon départ, j'étais joueur des Astres. Je suis parti dans de bonnes conditions. Lorsque je suis revenu, les dirigeants m'ont tendu la main et je ne pouvais qu'accepter.

Que pensez-vous du groupe des Astres ?
 Nous avons un bon groupe, il y a de la qualité dans cette équipe. Mais il faut que les dirigeants nous encouragent parce qu'ils ne le font pas suffisamment.

Forcément, Vous souhaiteriez rebondir. N'est-ce pas ?
Oui ! Je suis revenu au pays pour me relancer. Chaque jour, je travaille pour améliorer mes qualités dans cette optique. Mais c'est Dieu qui décidera. Tout ce que Dieu fait est bon.

Par la rédaction

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.