Mercato : L'éternel spectre d'un vilain geste - Press-Sport | N°1 des sites d'actualités sportives au Cameroun.

Breaking

lundi 9 juillet 2018

Mercato : L'éternel spectre d'un vilain geste

A l'image de l'équipe nationale du Cameroun, Alexandre Song était complètement passé à côté de la coupe du monde 2014 au Brésil. L'ancien joueur du FC Barcelone avait lourdement pénalisé les lions indomptables, en se faisant expulser après avoir asséné un vilain coup de coude à Mario Mandzukic lors de la lourde défaite contre la Croatie (0-4). Quatre ans après, le spectre de ce geste déplorable suit toujours le milieu camerounais de 30 ans. 


«Je suis très triste, j'ai le sentiment d'avoir laissé tomber mon pays et de m'être emporté, avait-il expliqué. C'était un geste vraiment stupide et je suis sincèrement désolé. Si je pouvais faire n'importe quoi pour revenir en arrière, je le ferais. Je vous demande pardon.»  Les excuses d'Alexandre song auteur d'un vilain coup de coude à Mario Mandzukic lors de la lourde défaite du Cameroun contre la Croatie (0-4) à l'occasion de la coupe du monde 2014 au Brésil, demeurent dans les oreilles des sourds. A en juger par l'enfer que vit l'ancien joueur du FC Barcelone depuis ce scandale. Le spectre de ce comportement déplorable semble le suivre depuis son retour de Rio. Indésirable à Barcelone après son mondial catastrophique, il est prêté à West Ham United avec option d'achat. Elle ne sera pas levée par les Hammers qui apprécient peu les performances et l'attitude du joueur. En fin de contrat avec les blaugrana, il rejoint Rubin Kazan le 21 juillet 2016. En Russie, les déboires perdurent. Après une saison et demi, il est placé sur la liste des transferts par un club au bord du gouffre. Sans salaire depuis des mois, Song et d'autres joueurs résilient leurs contrats. Sans club depuis cette rupture le 31 janvier 2018, le footballeur de 30 ans continue sa descente aux enfers. Les sollicitations dont il fait l'objet actuellement sont pathétiques. On l'annonce en Chine et en Hongrie en vain. Le brillant joueur qui était promis à la gloire sous les couleurs d'Arsenal est  devenu une ombre.

Par Franck Berlio 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.