ALAIN DJEUMFA : "CA VA ALLER FACE A LA HOLLANDE" - Press-Sport | N°1 des sites d'actualités sportives au Cameroun.

Breaking

mercredi 12 juin 2019

ALAIN DJEUMFA : "CA VA ALLER FACE A LA HOLLANDE"

Après la défaite du Cameroun face au Canada (0-1) lundi soir à Montpellier, Alain Djeumfa s'est présenté en conférence de presse. L'occasion pour le sélectionneur des Lionnes Indomptables de tirer les leçons des contre-performances de son équipe et d'annoncer quelques plans en vue d'affronter la Hollande lors de la prochaine journée.


Etes-vous déçu ou satisfait de la prestation de votre équipe ?
Nous sommes contents parce que sur le plan tactique, les filles ont respecté ce qu'on voulait. Le Canada a utilisé la maturité parce que sur son but, la première joueuse bloque la gardienne, la deuxième vient marquer. C'est ça la maturité. Vraiment, on a mis le Canada en difficulté parce qu'il n'avait pas de solutions. Le but qu'il marque c'est un ballon arrêté. Le Canada n'a pas pu marquer un but de construction. On a prévu de fermer le jeu ça a été fait. On a prévu de jouer sur contre, ça a été fait. Je crois que le Canada vient de loin avec ce but. S'il n'y avait pas ce but, on aurait fini sur un score de parité. C'est le football.

Quelle appréciation faites-vous de la prestation d'Aboudi Onguéné qui a été méconnaissable ?
Gabrielle est une attaquante qui a ses qualités surtout des qualités de vitesse. Nous avons mis sur pied une organisation et selon cette organisation, il était question qu'elle puisse aller en débordement et que les autres puissent l'appuyer. Je crois qu'elle n'a pas mal joué. Elle a joué dans un registre très précis, malheureusement, il n'y avait pas de baraka parce que à voir ces qualités, à voir ce qu'elle a fait, je crois que Canada a bien préparé ce match. Ils ont bien vu nos vidéos pour cerner notre organisation de jeu.

Avez-vous des reproches sur le plan tactique parce que vous avez aligné cinq défenseurs ? 
C'est une organisation qui était bien préparée, une organisation pour jouer les contre-attaques mais le Canada c'est quand la 5e nation mondiale en matière de football féminin et nous sommes 46e. On ne pouvait venir ouvrir le jeu contre le Canada. Il fallait fermer comme on l'a fait et jouer sur les contre-attaques. Je crois qu'on n'a pas mal joué sur ce plan technico-tactique. Malgré les longs ballons, on a eu quand même deux occasions de but qui n'ont pas abouti à la finition. Donc, c'est l'organisation qui a été préparée et le Canada a été en difficulté.

Le prochain match sera contre la Hollande. Quelle sera votre stratégie ?
Le plus important pour une équipe déjà c'est connaitre ses forces et ses faiblesses. En fonction de ces forces et faiblesses, on met sur pied un plan de jeu en fonction de l'adversaire. Au prochain match, nous jouons la Hollande, ce ne sera plus le Canada. C'est une autre équipe. Ce jour, nous mettrons sur pied une autre façon et autre stratégie de jeu. Je crois que ça va aller.

Le milieu de terrain a connu une soirée difficile. Quels sont les réajustements que vous allez apporter dans ce secteur de jeu avant d'affronter la Hollande ?
Nous allons observer la Hollande. En fonction de ses forces, nous allons mettre une organisation sur pied. Le but n'est pas d'avoir le ballon mais d'être efficace. On joue avec ses propres qualités en fonction de l'adversaire. Ce jour, vous allez voir cette organisation.

Vous comptez sur le retour de Michaela Abam pour affronter la Hollande, n'est-ce pas ?
Michaela Abam est une joueuse comme le reste. Ce n'est pas une joueuse particulière. Elle commence à jouer au football. C'est un groupe, j'utilise toutes les joueuses en fonction de leur état de santé et de leurs qualités présentes. Je vais regarder mes notes sur la Hollande et je vais mettre sur pied une organisation. La Hollande est championne d'Europe 2017, je le sais. Mais elle a ses qualités et ses faiblesses. Nous allons jouer sur ces paramètres.
Par la rédaction




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.